Événement AFAAD : Élevage et abattage respectueux rassemblent dans les Yvelines !

Evénement AFAAD ferme de la petite Hogue

Le vendredi 2 février l’AFAAD était conviée à La Ferme de la Petite Hogue dans les Yvelines pour présenter les solutions d’abattoirs mobiles et la nécessité de les développer dans la région Ile de France. Plaçant le respect de l’animal au cœur des débats, cette journée a été riche d’échanges et de rencontres entre des personnes toutes convaincues par un modèle d’élevage respectueux des territoires, des hommes et des animaux.
Grâce à l’éleveur Eric Sanceau, propriétaire de la ferme, nous avons pu rencontrer la députée des Yvelines Aurore Bergé.

Rappelons que la région Ile de France doit aujourd’hui faire face à une absence d’outil d’abattage garantissant aux bovins et aux ovins un abattage avec étourdissement. Ainsi, seulement 16% des bovins produits dans la région y sont abattus! Les éleveurs doivent faire parcourir de longues distances à leur animaux pour leur assurer un abattage conventionnel (avec insensibilisation avant la saignée). Face à ce constat, le développement d’abattoirs mobiles apparait comme une solution économique et éthique à étudier prioritairement par la région.

Lors de cette journée, des professionnels du monde agricole et de la Gastronomie française se sont réunis pour échanger autour de l’abattage des animaux, du bien-être animal, de la rentabilité économique pour un élevage vertueux, mais également des enjeux d’un approvisionnement des produits en local.

Ferme de la petite Hogue, Yvelines
Cet évènement a ainsi pu rassembler tous les participants mentionnés ci-dessous :

Eric Sanceau propriétaire de la Ferme, les Chefs Xavier Désiré de l’Abbaye des Vaux de Cernay, Frédéric Larquemin du Trianon Palace de Versailles, Christophe Cornier qui nous a reçu avec sa femme à l’Auberge de l’Elan, Angia Vaudron Directrice de la Communication du Chef Frédéric Vardon, Juliette Helson, Présidente de l’antenne parisienne du Slow Food, Agnès Poujol Hardy le Goût est dans le pré® et membre du Comité Biodiversité de Slow Food en France, Pierre Pauchet, vice-président de l’AFAAD, Philippe Cohen (Les Nouvelles), Jacques Jouannopoulos (L’Echo Républicain), Benoît Jourdain (Le Figaro), Camille Labro (Le Monde), Morgane Le Louarn, Responsable de communciation, Franck Guillemot boucher local, Alexandre Mari du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, ainsi que la députée Aurore Bergé qui a intégré tous les enjeux de cette belle cause.