Les abattoirs en France

« Les cris des animaux, les bruits des machines, le sang et l’odeur sont souvent rédhibitoires et ont parfois raison des estomacs les plus solides », c’est ainsi que commence la description des abattoirs qu’a visité la journaliste Anne de Loisy.

Filmées en caméra cachée pour les besoins de l’émission Envoyé Spécial diffusée en février 2012, les images avaient fait grand bruit. La polémique avait notamment enflé après qu’on y ait appris que 41 % des établissements n’étaient pas conformes et surtout que 100 % de l’abattage de bovins et d’ovins en Ile-de-France était halal.

Dans son livre publié le 26 février 2015, Anne de Loisy revient sur son expérience dans les abattoirs et dresse un bilan sans concession de l’industrie de la viande. Par exemple, Anne de Loisy explique que la cadence industrielle des abattoirs conduit à agir sur des bêtes encore vivantes « les vaches sont abattues à la chaîne (environ 1 toutes les minutes) alors qu’on devrait attendre que la précédente soit réellement morte (4 minutes environ) avant de passer à la suivante ».

Nous vous invitons à lire ce témoignage qui finalement nous conforte dans notre volonté d’agir et de dénoncer des manquements graves à la législation : « Bon appétit ! Quand l’industrie de la viande nous mène en barquette » de Anne de Loisy, éditions Presses de la Cité, 2015.

Nous sommes tous concernés : sachez qu’ un Français consommera en moyenne dans sa vie :  7 bovins, 33 cochons, 9 chèvres et moutons, 1 300 volailles et 60 lapins!

A titre indicatif, le Ministère de l’agriculture met à disposition la liste des abattoirs agrées sur le territoire* (n° d’agrément, département, adresse et typologie des animaux abattus).

Deux listes sont à votre disposition :

*France et DOM TOM

Ci-dessous une carte interactive réalisée par Le Figaro : Trop concentrés, multi-espèces pourquoi les abattoirs français sont critiqués (5 Avril 2016) :